ACCUEIL

L'association des traditions médicinales et de la science moderne

La science fait constamment des découvertes majeures sur le fonctionnement du corps humain. C’est pour cela que le naturopathe doit avoir de bonnes bases scientifiques afin de pouvoir comprendre, s’adapter et faire évoluer ses techniques.

 

Notre approche nous vient directement d’Hippocrate, il a été le premier à vouloir identifier et traiter la cause de la maladie. Il considère les symptômes comme pouvant être des manifestations d’un processus de guérison. Dans son approche, il les interprète pour en rechercher la cause.

L'hérédité n'est pas une fatalité

À la naissance, nous héritons d’un patrimoine génétique de nos parents. Ces gènes prédisposent certaines de nos caractéristiques.

Elles peuvent être positives (comme certaines capacités physiques ou intellectuelles) ou négatives (comme certaines pathologies). Encore récemment, nous prenions ces caractéristiques héréditaires comme quelque chose d’immuable.

Les abeilles illustrent parfaitement l’épigénétique :

Elles naissent toutes identiques. Seules les reines, nourries avec de la gelée royale développeront des caractéristiques physiques uniques.

Comment l'épigénétique, une science récente donne raison à la naturopathie ?

Cette science a prouvé que l’expression des gènes est différente en fonction du contexte. C’est une notion déjà bien connue, nous savons depuis longtemps que l’ADN est le même pour chacune des cellules d’un même individu. 

 

Et pourtant L’ADN s’exprime différemment selon la fonction à laquelle la cellule est déstinée (cellules osseuses, cellules de peau…).

D'ailleurs la santé c'est quoi ?

L’OMS définit la santé comme : 

« un état de complet bien-être physique, morale, mentale et sociale qui ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité »

LA SANTE EST DONC BIEN PLUS QU’UNE ABSENCE DE SYMPTÔMES !

Qu'est-ce qu'un déséquilibre et comment il se manifeste ?

Certaines pathologies se préparent en silence, sans symptômes apparents, parfois pendant plusieurs années sans que nous en soyons conscients. C’est lorsque le déséquilibre devient trop important que se déclarent les premiers symptômes. 

Les origines d’un déséquilibre peuvent être nombreuses :
– La pollution environnementale
– Des carences alimentaires
– Une alimentation inadaptée à sa physiologie
– Le stress au travail, à la maison…
– Une activité physique insuffisante ou en excès

L’organisme doit maintenir en permanence son équilibre interne. Il effectue pour cela de nombreuses réactions chimiques, qui peuvent être altérées  s’il manque un élément (carence) ou si le milieu est inadapté (acidité du milieu, encrassage)…

 

Imaginez une brèche dans un câble électrique, le courant pourra encore passer, mais de manière irrégulière.

Heureusement le corps a une meilleure capacité d’adaptation qu’un câble électrique. Il possède de nombreuses alternatives pour pallier aux dysfonctionnements. Mais sur le long terme,  un déséquilibre peut s’installer et se manifester par des symptômes qu’il ne faut pas ignorer…

Et si on travaillait en amont ?

Si on agissait sur les causes et non les conséquences ?

Et si on arrêtait de subir et qu’on devenait acteur de notre santé ?

Imaginez une casserole de lait qui déborde. 

Comment réagir? 

Vous pouvez mettre un couvercle dessus (faire taire les symptômes) 

ou vous pouvez éteindre le feu (agir sur les causes).

"ENSEMBLE NOUS TRAVAILLERONS EN AMONT DE LA MALADIE"
Sientje Feige
naturopathe